United

entete.jpg

Nous apportons un théâtre qui n’existe pas encore.

Nous avons choisi un art vieux comme le monde mais loin d’être  entièrement exploré. Les tombeaux égyptiens ont peut-être livré tous leurs secrets aujourd’hui. Le théâtre sûrement pas. Les comédiens possèdent un art insondable. Le jeu des acteurs est un puits sans fond, une réserve intarissable, une mine pour les créations à venir. De là viendra l’avenir du théâtre. Diriger les comédiens, chercher avec eux de nouveaux endroits de travail, garder en tête l’idée que les comédiens sont au centre de la scène. Travailler pour les acteurs.

Nous voulons être metteurs en scène ET comédiens. Et auteurs, s’il le faut. Poètes à tous les postes. Avoir un projet de comédien et faire appel à un metteur en scène. Avoir un projet de metteur en scène et faire appel à des comédiens. Jongler.

Nous aspirons à un théâtre résolument contemporain. Ne pas faire sombrer le théâtre dans le culte exclusif du patrimoine. Mais ne pas oublier d’où nous venons. D’où vient le théâtre. Par où il est passé.

Le théâtre est multiforme. Nous continuerons à raconter des histoires, à bâtir des intrigues, à suivre des parcours de personnages. Mais nous construirons aussi des spectacles à partir d’une matière textuelle non théâtrale. Le monde peut se raconter autrement que par une intrigue. Le monde ne peut plus seulement être raconté avec la logique imparable d’une action dramatique bien ficelée. Ces deux manières d’envisager le théâtre cohabitent aujourd’hui. Nous ne voulons pas les opposer ni choisir un camp contre un autre. Nous raconterons le monde avec la forme qui conviendra le mieux. Etre libres, en somme.

Nous défendons l’idée d’un théâtre populaire et exigeant. C’est possible.

Associés mais pas interchangeables. Nous œuvrons côte à côte, avec nos univers, nos désirs, nos façons de voir sans être identiques.

Nous n’abandonnons pas l’idée que faire du théâtre est indispensable, urgent, drôle, usant, difficile, exigeant, éprouvant, désespérant, gratifiant, que c’est un combat, un idéal, un travail de tous les jours, et que ça peut occuper toute une vie. Voire deux.

Maïanne Barthès – Hugues Chabalier. Juin 2009